an online Instagram web viewer
  • cjvegans
    CJ-Vegans
    @cjvegans

Images by cjvegans

Parce qu’ils sont livrés à eux même.
Parce qu’ils ont peur.
Parce que la société est spéciste.
Parce qu’ils souffrent.
Parce qu’ils pleurent.
Parce qu’ils crient, hurlent de tristesse. 
Parce qu’ils veulent être libre.
Parce qu’eux.
Parce qu’ils sont livrés à eux même. Parce qu’ils ont peur. Parce que la société est spéciste. Parce qu’ils souffrent. Parce qu’ils pleurent. Parce qu’ils crient, hurlent de tristesse. Parce qu’ils veulent être libre. Parce qu’eux.
Nos cartes sont à Brasserie 2eme Art: les meilleurs pizzas de Paris 😍
Nos cartes sont à Brasserie 2eme Art: les meilleurs pizzas de Paris 😍
Nos cartes sont chez @superveganparis !! Le meilleur kebab de Paris est bien cruelty free 😋
Nos cartes sont chez @superveganparis !! Le meilleur kebab de Paris est bien cruelty free 😋
#1

Voici le témoignage poignant de Chloé : "Je suis devenue bénévole dans un refuge de la Société Protectrice des Animaux (S.P.A) à l’âge de 12 ans. J’y ai été sensibilisée aux problématiques de l’abandon, de la captivité, de la corrida, de la fourrure… C’est à cette période que j’ai commencé à faire signer des pétitions au collège et que j’ai cessé de manger du foie gras et du lapin, car les images que j’avais vues m’avaient complètement retourné l’estomac. 
A 19 ans, en travaillant avec une association étudiante écologiste, j’ai entendu parler du reportage « Cowspiracy ». Je l’ai regardé le soir même et le lendemain, j’étais végétarienne. C’est en me renseignant un peu plus que j’ai ouvert les yeux sur l’exploitation et l’injustice que subissaient les animaux. Mon raisonnement a été simple : ce que j’apprenais était injuste, j’étais un rouage de cette injustice, mais ça ne tenait qu’à moi de choisir le bon camp.
 Je suis très vite devenue végane et me suis naturellement tournée vers l’association L214, que j’avais connue plus jeune à la S.P.A. lorsqu’il s’agissait encore du collectif « Stop Gavage ». Je suis donc venue grossir le rang de ses militants. Je ne suis pas forcément sur le terrain de façon régulière, mais c’est tout de même important pour moi d’être active et d’agir. Je ne veux pas seulement cesser de participer au massacre à grande échelle que subissent les animaux : je veux également lutter contre lui."
#1  Voici le témoignage poignant de Chloé : "Je suis devenue bénévole dans un refuge de la Société Protectrice des Animaux (S.P.A) à l’âge de 12 ans. J’y ai été sensibilisée aux problématiques de l’abandon, de la captivité, de la corrida, de la fourrure… C’est à cette période que j’ai commencé à faire signer des pétitions au collège et que j’ai cessé de manger du foie gras et du lapin, car les images que j’avais vues m’avaient complètement retourné l’estomac. A 19 ans, en travaillant avec une association étudiante écologiste, j’ai entendu parler du reportage « Cowspiracy ». Je l’ai regardé le soir même et le lendemain, j’étais végétarienne. C’est en me renseignant un peu plus que j’ai ouvert les yeux sur l’exploitation et l’injustice que subissaient les animaux. Mon raisonnement a été simple : ce que j’apprenais était injuste, j’étais un rouage de cette injustice, mais ça ne tenait qu’à moi de choisir le bon camp. Je suis très vite devenue végane et me suis naturellement tournée vers l’association L214, que j’avais connue plus jeune à la S.P.A. lorsqu’il s’agissait encore du collectif « Stop Gavage ». Je suis donc venue grossir le rang de ses militants. Je ne suis pas forcément sur le terrain de façon régulière, mais c’est tout de même important pour moi d’être active et d’agir. Je ne veux pas seulement cesser de participer au massacre à grande échelle que subissent les animaux : je veux également lutter contre lui."
Photo du stand lors de la #veganplace pour la #marchepourlafermeturedesabattoirs !
Sacha et Coralyne ont participés à l'action métro de vegan impact !
Sacha et Coralyne ont participés à l'action métro de vegan impact !
Les membres du CJV en action sur le stand de La Vegan Place pour la fermeture des abattoirs #marchepourlafermeturedesabattoirs #veganplace
Merci à Jihem Doe de s'être arrêté sur notre stand lors de la #veganplace !
#vegan #placedelarepublique #marchepourlafermeturedesabattoirs
Marie et Sacha les deux fondateurs du CJ-Vegan 
Merci et bravo à eux 💚👏🏼 Photos prises lors de la marche pour la fermeture des abattoirs !
#marchepourlafermeturedesabattoirs
Marie et Sacha les deux fondateurs du CJ-Vegan Merci et bravo à eux 💚👏🏼 Photos prises lors de la marche pour la fermeture des abattoirs ! #marchepourlafermeturedesabattoirs